Roots 4 Me(i) Festival

- Accueil - A voir à Rouen - Festivals - Tournées - Événements - Interviews - Derniers Concerts - L'Histoire - Compilations -
- Traces de Passage - Les Chroniqueurs - Contactez nous - Les Incontournables - Les Liens - Hommage -
- Américains - Australiens - Belges - Britanniques - Canadiens - Espagnols - Français - Italiens - Suisses - Yougoslaves -

Dernière modification le 04 sept. 2004

Le 04 mai 2003 le  Roots 4 Me(i) Festival de Ardooie

En ce beau dimanche ensoleillé de début mai, prémisse de températures estivales (plus de 23 degrés), nous rejoignons la commune d’Ardooie, située à coté de Roulers, à peine à 50 kilomètres au nord de Lille, pour le Roots 4 Me(i) Festival avec notamment au programme les Paladins et l’exceptionnelle participation de l’harmoniciste chanteur Charlie Musselwhite.

En ouverture, le Steve Burns Band a proposé un répertoire de reprises variées et diverses, de SRV à Johnny Winter, de Robben Ford à Memo Gonzales pour aller jusqu’à Manu Di Bango.

Clic pour agrandir

Dans un format différent d’autres formations avec percussions et saxophone, en plus des traditionnels, guitare chant, basse, batterie, claviers, l’ensemble s’est laissé écouter avec détermination et bonne volonté suffisantes pour chauffer l’assistance. 

C’est le texan, Guy Forsyth, qui reprenait le flambeau, pour nous faire vivre un magnifique concert entre ambiance intimiste et atmosphère flamboyante. 

Clic pour agrandir

Entouré de musiciens phénoménaux (guitare, basse, batterie), dans un répertoire original et inclassable, Guy s’impose en formidable multi instrumentiste en jouant, guitares, dobro, harmonicas et même de la scie à bois, étonnante et unique. 

Clic pour agrandir

Sa voix, rauque et enlevée, n’est pas sans rappeler, celle de Tom Waits et prendra encore une autre dimension quand a cappella, il invectivera l’assistance, pour finalement descendre dans la salle et s’inviter au bar en laissant le reste du groupe jouer… La succulente surprise viendra de la pétulante Wendy Colonna, qui s’affirma aux maracas et aux percus, mais aussi en véritable Song Writer s’accompagnant à la guitare acoustique. Un show tendre et nerveux à la fois, enthousiaste et renversant aussi, qui me procura d’immenses sensations de bien être et la certitude de vivre un grand moment. Je ne peux que conseiller vivement la découverte de cet artiste en concert. 

La barre avait été mise très haute mais cela n’allait pas effrayer les Paladins rodés par des années passées sur la route et sur scène, les deux bonnes heures de live de ce soir le prouva unanimement. 

Clic pour agrandir

Rares sont les trios à posséder une richesse musicale aussi intense et radieuse, en distillant dans chaque titre son lot d’émotions dans un judicieux mélange entre Rock’n’roll, Swing, Rockabilly et climat Bluesie soyeux et stimulant. La guitare de Dave Gonzalez est omniprésente, jamais agressive et toujours utilisé avec subtilité, la contrebasse de Thomas Yearsley est aussi douce que vigoureuse et la batterie de Brian Fahey, à la fois docile et pertinente, pour imposer leur tempo ravageur… Indescriptible ! L’arrivée sur scène en complément de Charlie Musselwhite nous fit atteindre des sommets que je n’avais personnellement (presque) jamais vécut… 

Clic pour agrandir

Chanteur respectable et virtuose de l’harmonica (diatonique et chromatique), il distribue des phrasés et des attaques qui stimulent un répertoire enraciné et profond entre Blues Rural et Blues du Delta… En rendant hommage à Sonny Boy Williamson, il n’a pas à rougir d’une éventuelle comparaison en se positionnant, aujourd’hui, comme le meilleur harmoniciste blanc de ce style de Blues. J’en suis resté abasourdi et sonné, d’un tel spectacle grandiose et sensationnel jamais racoleur et tape à l’oeil à l’énergie décuplée et communicative. Inoubliable !!!

Je remercie Alain Estenaves dit «Le Fantôme» de m’avoir permis de l’accompagner dans sa tournée en Belgique pour vivre ces moments (si) enrichissants et (très) privilégiés…  Je suis prêt à remettre çà dés demain… I live the life I love and I love the life I live !

Lucky Jean Luc

Photos: Lucky Jean Luc

 

- Américains - Australiens - Belges - Britanniques - Canadiens - Espagnols - Français - Italiens - Suisses - Yougoslaves -
- Traces de Passage - Les Chroniqueurs - Contactez nous - Les Incontournables - Les Liens - Hommage -
- Accueil - A voir à Rouen - Festivals - Tournées - Événements - Interviews - Derniers Concerts - L'Histoire - Compilations -