Spoonful

- Accueil - A voir à Rouen - Festivals - Tournées - Événements - Interviews - Derniers Concerts - L'Histoire - Compilations -
- Traces de Passage - Les Chroniqueurs - Contactez nous - Les Incontournables - Les Liens - Hommage -
- Américains - Australiens - Belges - Britanniques - Canadiens - Espagnols - Français - Italiens - Suisses - Yougoslaves -

Dernière modification le 09 févr. 2005

Le 4 octobre 2003 Spoon Ful était en concert au Saxo à Rouen.

Cela fait (déjà) deux ans, que les jeunes musiciens Caennais de Spoon Ful fréquentent les scènes normandes en déversant les flots communicatifs et continuels de décibels tout azimut. Leur passage, ce samedi, au Saxo en a été, une nouvelle fois, l’agréable confirmation. Dans un registre, fortement imprégné par la musique Afro-américaine dans son ensemble , entre Blues feutré et Funk efficace, les deux sets proposés, donnent la dimension d’une belle réussite où chaque musicien s’affirme encore un peu plus à chaque sortie. A commencer par Igor Pichon, au chant, à la guitare électrique et au dobro, qui se positionne en véritable leader, réellement concerné et visiblement habité, par sa passion affichée pour la musique du Diable… Nicolas Mary, derrière son clavier et son orgue, distribue de l’énergie à profusion et apporte, de sa voix, une contribution nécessaire et méritoire. La section rythmique n’est pas en reste avec Yann Moroux à la basse et Gilles Delagrange à la batterie, peaufinant, l’un et l’autre, avec détermination, un répertoire assimilé et maîtrisé sur le bout des doigts…  Une affaire rondement menée où les standards (Red Rooster, Thrill is gone, Sex Machine, Mustang Sally ou Everyday I have the Blues, notamment) se mélangent habilement avec de judicieuses compositions qui sonnent résolument moderne, en harmonie avec l’ère du temps… A défaut d’employer une formule rabâchée par le passé à l’encontre d’une célèbre formation et qui leur convient tout à fait, Spoon Ful, c’est «quatre garçons dans le vent». Il y a fort à parier que celui ci les transporte loin, très loin, bien au delà des frontières régionales… Heureux d’être un témoin privilégié de leur ascension, je conseille, dans l’immédiat, de foncer les découvrir «en live», assuré de passer un délicieux moment festif, plein de sincérité et d’entrain… 

Funky Good Times !

Lucky Jean Luc

 

- Américains - Australiens - Belges - Britanniques - Canadiens - Espagnols - Français - Italiens - Suisses - Yougoslaves -
- Traces de Passage - Les Chroniqueurs - Contactez nous - Les Incontournables - Les Liens - Hommage -
- Accueil - A voir à Rouen - Festivals - Tournées - Événements - Interviews - Derniers Concerts - L'Histoire - Compilations -