Bill Pery

- Accueil - A voir à Rouen - Festivals - Tournées - Événements - Interviews - Derniers Concerts - L'Histoire - Compilations -
- Traces de Passage - Les Chroniqueurs - Contactez nous - Les Incontournables - Les Liens - Hommage -
- Américains - Australiens - Belges - Britanniques - Canadiens - Espagnols - Français - Italiens - Suisses - Yougoslaves -

Dernière modification le 16 mai 2005

  Nom  
Prénom  
Né le  
à  
   
   
   
Site officiel  

En Bref

 

1996 Love scars Bill Perry Pointblank 31

Bill Perry Love Scars.jpg (3271 octets)

Bill Perry guitare chant
Eric Winter basse
Jeremy Baum claviers
Papa John Mole batterie
Pascal Lob (2002)
Rien d'exceptionnel mais la tartine est bonne. Quelques titres acoustiques et frais, l'ensemble passe bien.
A écouter
Philippe (jan 2004)
Cet album est pour moi le meilleur de B.Perry. Il y a tous les genres/ ambiances et quand un de mes potes me dit ne pas aimer spécialement le blues, je lui met ce quasi incontournable des temps modernes!
La gratte est acoustique ou électrique sans que le feeling ne baisse d'intensité...
La voix est présente seulement quand il le faut. Il n'y a aucune démonstration mais un grand savoir faire.
Et puis, ce mec, il est bon sur scène ( Vu au New Morning en 2ème partie de Tino Gonzalez)

Envoyer sur cette galette.

 

 

 

2001 Fire it Up  Bill Perry Dixiefrog 8519

Bill Perry Fire It Up.jpg (3802 octets)

Bill Perry guitare chant
Jimmy Vivino guitare orgue mandoline choeurs
Jerry Vasilatos basse 1 titre
Johnny B Gayden basse
David Bennett Cohen piano
Rob Curtis batterie
Frank Pagano percus
Pascal Lob (2002)
Une très bonne tartine, sobre et propre, du bien léché. J'ai un faible pour G&L jump (Perry) qui sonne un peu comme Albert Collins. Est ce qu'il y a un lien avec le bassiste du maître de la télécaster JB Gayden ???
Il m'a un peu déçu sur scène, peut être parce que j'attendais mieux.
A écouter voir plus si affinités

Envoyer sur cette galette.

2002 Dans le cadre du festival Blues de Traverse, Bill Perry était à Cléon (prés de Rouen) le 24 Novembre avec Mason Casey en première partie. Nous y étions.

2004 Raw Deal Bill Perry Blind Pig /  Dixiefrog 5093
 

Bill Perry guitare chant
Popa Chubby guitare chant
Rob Curtis batterie
Dave Keyes orgue hammond
Tim Tindall basse

Doc (mai 2005)
Bill Perry est un hybride Indien-afro-americain. L'énergie qui coule dans ses veines est donc difficile à maîtriser. L'homme hante les clubs de New-York depuis plus de 15 années avec une certaine irrégularité dans la qualité de ses shows. Pour canaliser le blues en fusion qui suinte de la bouche et des doigts de ce type il a fallu la production attentionnée de Popa Chubby. Autant dire que le son de ce disque m'a cloué les oreilles. Imaginez un bluesman, un vrai qui se pointe dans votre salon à l'improviste avec son ampli et sa guitare et se met à jouer avec un son brut de fonderie basique et énorme : c'est ce que j'ai ressenti en écoutant Bluesman le premier titre. Le riff est simple efficace, les interventions lead juteuses et explosives et la voix belle et dure. Big ass green van est un rock n' roll urbain au riff incisif façon Ted Nugent des premières heures et toujours la voix blues chaude et rockailleuse. Harlem child est un blues rock peu original mais on s'en fou vu l'énergie qu'il dégage. Avec Live on, le blues est lent ardent. Another man est un superbe blues funky comme je les aime, ça groove grave dans le studio. Terrorists est un peu fouillis mais avec quelques trucs bien sentis. Going down to Memphis est un blues très roots interprété de façon moderne et bien balancée. Le titre de Tom Waits Till the money runs out est interprété avec maestria, on sent là tout le potentiel de Perry (quand je veux je peux...). Paper dragons est un peu facile, ficelles usées prétexte à une guitare solo bien sentie mais ce qui marcherait en concert ne marche pas sur le CD. Man on the side est très intéressant avec une bonne grosse basse flottante qui donne du climat et des guitares arpégées façon country rock à la Albert Lee. Gotta serve somebody (Bob Dylan) est plaisant. Voilà un disque plein d'énergie mais ce que j'en retiendrai c'est ce gros son sincère et sans fioriture. Bonne écoute.........

Envoyer sur cette galette.

 

 

 

 

- Américains - Australiens - Belges - Britanniques - Canadiens - Espagnols - Français - Italiens - Suisses - Yougoslaves -
- Traces de Passage - Les Chroniqueurs - Contactez nous - Les Incontournables - Les Liens - Hommage -
- Accueil - A voir à Rouen - Festivals - Tournées - Événements - Interviews - Derniers Concerts - L'Histoire - Compilations -