Bluesville en concert

- Accueil - A voir à Rouen - Festivals - Tournées - Événements - Interviews - Derniers Concerts - L'Histoire - Compilations -
- Traces de Passage - Les Chroniqueurs - Contactez nous - Les Incontournables - Les Liens - Hommage -
- Américains - Australiens - Belges - Britanniques - Canadiens - Espagnols - Français - Italiens - Suisses - Yougoslaves -

Dernière Modification le : 27/08/04

Le 07 mai 2002 en ballade dans le sud, Lucky Jean Luc est allé voir Bluesville au Quiet Man à Salon de Provence.

THE REAL BLUES IS COME BACK ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! ! 

Il m’était difficile de croire ne pas assister au moins à un concert pendant mon périple Vauclusien…
Ce mardi 7 mai, je retrouve Gilles, bassiste de Bluesville, qui m’annonce être en " live ", ce soir, à Salon de Provence. Mohcine, qui m’a offert l’hospitalité la vielle, me propose de m’emmener pour partager ce moment… Nous arrivons vers 21h30, le " band " sirote tranquillement une mousse(une pour chacun !) avant d’investir… l’endroit réservé aux musicos, dans ce pub au dimension plus que respectable.

Dés les premiers titres, la cohésion est au rendez-vous, la voix rocailleuse de Philippe Faissolle fait mouche, à la fois originale et juste ; Philippe Sangara à la guitare et à la " slide "(n’a malheureusement pas emmener son " dobro ") s’exprime avec réel talent et une technicité aboutie ; l’harmonica de David Giancola s’octroie une place légitime dans le " combo " tout en finesse et fantaisie ; la rythmique n’est pas en reste : Gilles Artero à la basse et Benjamin Savoldelli à la batterie alimentent le reste de la formation pour créer une alchimie certaine.

Le répertoire de Bluesville n’a pas de vraies limites : des racines du Chicago Blues au Texas, de la Côte Ouest à la Louisiane, berceau de la musique métissée… Le public, que je soupçonne de ne pas apprécier à sa juste valeur, s’intéresse d’une oreille(égarée) à la performance du groupe, réussissant même parfois à applaudir… Bel effort ! ! !

Leur musique est non seulement une invitation au voyage mais procure aussi une douce sensation de bien être, chacun ne tirant pas la couverture à soi pour être au service de son voisin… En deux bons sets d’une heure, Bluesville touche là où ça fait du bien et n’a rien à envier certaines formations d’outre atlantique. En dehors de tout plan carriériste, il perpétue le Blues avec générosité et honnêteté… La soirée fut très agréablement remplie d’allégresse et de douceur, il ne faut pas hésiter à se déplacer pour applaudir cette excellente formation…

Quelques dates de Bluesville sur scène : Mercredi 17 Juillet et Vendredi 19 Juillet dans le cadre du Festival de Blues de Cahors(46) ; Mardi 23 Juillet pour les " Tréteaux de Nuit " à Apt(84).

Lucky Jean Luc

 

- Américains - Australiens - Belges - Britanniques - Canadiens - Espagnols - Français - Italiens - Suisses - Yougoslaves -
- Traces de Passage - Les Chroniqueurs - Contactez nous - Les Incontournables - Les Liens - Hommage -
- Accueil - A voir à Rouen - Festivals - Tournées - Événements - Interviews - Derniers Concerts - L'Histoire - Compilations -